Facebook Twitter RSS
formats

kami23-tux-chantier-12292A l’heure où Google est rentré dans le quotidien des internautes, j’ai constaté que peu de personnes connaissent le métier de référenceur web. Beaucoup pensent encore que le positionnement d’un site est payant ou qu’il se fait en fonction du trafic.

Le référenceur web a pour mission d’optimiser un site internet afin d’accroitre sa visibilité sur les moteurs de recherche et attirer un trafic qualifié. Mais cette définition ne suffit pas à connaitre précisément ses tâches quotidiennes.

C’est pour cette raison que j’ai tenté de vous résumer les 7 travaux du référenceur afin de vous faire découvrir en quoi consiste ce « nouveau métier » (qui a déjà plus de 10 ans !) :

1) Analyser le site internet

Le référenceur web doit analyser le site afin d’identifier ce qui pourrait constituer des freins à la bonne visibilité sur le web. Pour cela il faut déjà bien connaitre les règles à respecter. On en distingue 2 principales : le « In-Page » (optimisation du site) et le « Off-Page » (popularité du site). J’ai détaillé ces critères dans ma présentation « Comprendre le SEO ». Google a listé les règles primordiales dans son guide SEO pour débutant.

2) Faire des recommandations

Une fois le site analysé, le référenceur doit lister les recommandations afin de l’optimiser. Il s’agit avant tout de mettre par ordre de priorités les critères les plus importants à optimiser, car l’algorithme de Google en contient pas moins de 200 !

3) Optimiser le site internet

Même si ce n’est pas le rôle premier d’un référenceur que d’optimiser le site web, celui-ci doit être capable de comprendre et expliquer l’intérêt et l’impact de chacune de ses recommandations. En effet, il doit accompagner les équipes techniques dans l’intégration des optimisations, mais aussi l’équipe éditoriale dans la rédaction web et le choix des mots clés.

4) Populariser le site internet

L’autre critère à prendre en compte pour accroître la visibilité d’un site est la popularité. On la mesure par la qualité des liens entrants (liens d’un site externe qui pointent vers mon site). Un des critères pour juger de la qualité d’un lien est le Page Rank du site externe.

Plus récemment Google a décidé de prendre en compte les réseaux sociaux dans son algorithme. L’internaute peut influencer le classement des pages de résultats en envoyant un signal social (Like de Google, Retweet de Twitter et +1 de Google plus). Ces informations envoient un signal positif à Google qui favorisera cette page web.

5) Suivre l’évolution du positionnement

Un des objectifs du référenceur est d’atteindre les premières positions sur un mot clé ou une expression, car à eux seuls les 3 premiers liens regroupent près de 80 % des clics. Il existe pour cela un certain nombre d’outils disponibles pour suivre directement le positionnement sur des mots clés.

6) Analyser l’évolution du trafic

L’objectif du référencement étant l’acquisition de trafic de qualité, le référenceur doit s’assurer de l’évolution du trafic en provenance des moteurs de recherche. L’outil le plus célèbre pour cela est Google Analytics. Il permet de connaitre le nombre visiteurs du site et la part des visites en provenance des moteurs de recherche.

7) Veiller et encore veiller

On comptabilise plus de 50 changements d’algorithme par mois chez Google, ce qui oblige les référenceurs à suivre de près l’actualité et les évolutions des moteurs de recherche. Chez Google ces évolutions porte un nom : Matt Cutts. A la tête de l’équipe Webspam de Google, il répond régulièrement aux questions des internautes par vidéo.

Voici en quelques mots les principaux travaux du référenceur. N’hésitez pas à partager vos commentaires, poser vos questions ou encore ajouter d’autres travaux à cette liste non-exhaustive.

Post By Naguib Toihiri (5 Posts)

Consultant en Digital Marketing, je m'occupe de la visibilité des marques sur internet à travers les moteurs de recherches et les réseaux sociaux. Diplômé du Master de l'ESC Montpellier, j'ai exercé les fonctions de chef de projet Web au sein de la division digitale d'Orange et pour l'agence marketing d'IBM (OnChannel). J'interviens aussi régulièrement au sein d'établissement (HEC, IUT d'Evry) pour des formations sur le webmarketing et dans des évènements web (Webcafé, Webdays).

Website: →

Connect

 
%d blogueurs aiment cette page :